AccueilPortailCalendrierGalerieFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 De l’usage des herbes, poudres et encens en magie.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Ambrosia
Ecolo-débutant
Ecolo-débutant


Nombre de messages : 13
Date d'inscription : 13/11/2011

MessageSujet: De l’usage des herbes, poudres et encens en magie.   Dim 4 Déc - 7:40

Manifestations parfumées, quelques senteurs...
L’association des plantes et de leurs essences, avec les pierres et leurs vibrations "maîtresses" communes sont quelque part très liées... C'est mon expérience et mon ressenti profonds ...
Les plantes sont connues pour être les réceptacles des Forces Cosmiques. Il est facile de comprendre alors que leurs essences ont et sont une correspondance très vive et évidente avec le "Divin" qui se manifeste en elles, par elles et à travers elles. L’Essence, est à ce moment compréhensible en toute "chose".

Selon les senteurs subtiles captées et en les identifiant, nous pouvons connaitre approximativement la provenance des Sphères auxquelles ces "amis" peuvent appartenir... et décrypter la teneur et le sens du message invisible qui pourrait être décerné....

(Parenthèse : Grossièrement explicité, on peut reconnaitre la présence d'un Être selon la senteur qu'il dégage et à quel plan il appartient... Les senteurs ne trompent pas et les Êtres subtils (négatifs) y sont autant sensibles que nous même humains : ça plait ou ça ne plait pas ! Ils ont autant de répugnance "à mettre" une mauvaise odeur à leurs yeux ou de se manifester par une senteur sublime qui pourrait les "démasquer". C'est identique à nous même avec ce qui nous dérange ou qui ce nous agrée.
Cela est assez indicatif de la précision du "niveau" de la Sphère d'appartenance. Ils peuvent cependant émettre beaucoup d'amour et de lumière, mais ils ne peuvent pas tricher sur l'odeur qui les incommoderait eux mêmes...
Il est cependant utile de savoir, entr'autre, que sur chaque sphère, gravitent et vivent des Êtres de nature bénéfiques ou dans leur opposé. Chaque sphère se décompose en 4 plans distincts.

Ces plans sont disposés en 4 parties appelées : Asiah, Yetzirah, Briah, Aziluth, (du plus dense au plus subtile) et chaque Sphère est composée ainsi... de la Terre à la Couronne... et ça peut aider au discernement des captations. (Fin de la parenthèse).

Une senteur, une couleur, une note.... peuvent délivrer un message comme des mots et autant qu'eux pourvu qu'on sache les décrypter .. Il suffit juste d'avoir les bases...
Les essences sont aussi vastes en composition que peuvent l'être les ondes, les nuances des couleurs ou les variantes de notes musicales... et les teintes différentes des pierres... En ce qui concerne les métaux, c'est identique...

Il y a les bases concernant les essences, leurs effets et des expériences personnelles qui sont échelonnées sur environ 15 ans en conscience, alors qu'avant l' "inconscience" concernant le savoir et la connaissance primait. Et nous sommes tous passés par ce chemin où principalement, le mental aime se nourrir des souvenirs...

Il semble que la compréhension fasse partie d'un certain éveil pour s'accorder le droit de pouvoir identifier et accueillir dans la pureté à rendre pour la sublimation des effets qui nous sont alors donnés à "travailler"...
Il semble que sa propre expérience puisse "aider" dans le sens où il est judicieux de connaitre l'origine des "subtilités" qui nous sont données et de ne pas "tomber" dans certains pièges basés sur un enthousiasme trop virulent qui peut se transformer en engouement "aveugle".

Pour en revenir au livre, dans celui-ci sont exposées simplement et expliquées de manière "puritaine" les correspondances des essences de plantes et des liens avec les différentes "Planètes" de l' Arbre de Vie (Centres d' Energie dans les 4 niveaux) qui peuvent aussi concerner les pierres et cristaux. Les autres connaissances en cabale et autre peuvent peaufiner ces compréhensions, tant dans les Lettres que les Sons ou les vibrations colorées...
C'est tout simple... Le reste est un travail personnel et assidu... de compréhension et de vigilance constante et accrue sur le vécu.

Dans cet écrit, certains usages sont aussi traités sous "forme rituellique dite de "Magie Blanche" mais cette seconde partie ne m'intéresse pas vraiment, voire plus du tout. La première traite des correspondances des plantes et la 3ème partie traite, classe alphabétiquement et indique la façon d'utiliser la radionique accompagné des symboles des Eléments. Ces deux parties sont plus importantes à mes yeux.

Tout le monde, s'il est "passionné" par la Cabale ou d'autres outils, pourra trouver des éléments intéressants et avoir des ressentis particuliers concernant le "complément" qui ne figure pas dans le livre. (Comme les Lettres hébraïques par exemple).
J'ignore si c'est un "don" ou simplement le résultat d'analyses de la Vie, qui fait que je "saisi" d'instinct l’essence des sujets et avec un peu d'intuition, de développer des parties qui sont complémentaires et ne sont pas révélées.

Chacun(e) doit avancer sur son propre chemin et il est bien connu qu'il suffit de peu de "choses" pour tout débloquer.
Donc, que je sois là ou pas, ça importe peu... ça reste avant tout un cheminement personnel et où les découvertes des un(e)s sont complémentaires à celles des autres ... en gardant bien en mémoire que la vérité des uns n'est pas nécessairement la vérité des autres. Dans cette optique il est judicieux de garder l'essence en toutes choses, et non les fioritures qui peuvent accompagner.

Pour l'image, Personne ne peut "prémâcher" les aliments pour les autres afin d’obtenir une meilleure digestion pour eux.
Oui, effectivement, les "guides" peuvent se manifester par d'innombrables "senteurs".

Et l'on peut se poser cette question en toute logique pour en comprendre les variantes :
Quelles pourraient être les manifestations, les attirances et leurs correspondances?

Il y a des senteurs fruitées pour indiquer une "présence" féminine et des senteurs "boisées" pour les présences "masculines". Cependant, tout ce qui est basé sur des effluves de pêche, sont des "indicateurs" de présences magnétiques(Féminine), et vanillée pour la polarité dominante électrique (Masculine).

Les dominantes de ces "senteurs" ont des rapports avec les Éléments de la Nature, tant en correspondances "positives que négatives" avec effets sur les auras et sur les comportements.

Il n'est pas aisé de cibler et de décomposer les différents mélanges, (comme les parfums que l'on trouve dans le commerce).
En ce qui concerne les senteurs des essences que l'on porte et les effluves dégagées, on dit d’elles qu'elles sont à rayonnement :
- soit Air (solaire, électromagnétique, telles la rose, l’orange, la mandarine...)
- soit Feu, (Électrique, Uranienne, martienne, vénusienne : Pêche, vanille, abricot...),
- soit Eau (Magnétique, Lunaire, mercurienne, Jupitérienne ou Saturnienne : menthe, lavande, citron ...)
- soit Terre (les boisées : Mousses ...).

En ce qui concerne les senteurs d’encens (granulés) nous retrouvons les effluves avec les mêmes correspondances Élémentales...
Il y a cependant quelques précautions à prendre en compte lorsqu'il s'agit d'effluves concernant ces plantes ou leurs essences :

Citation :
- l' Aloès, bois d'aloès, d'aquilaire, etc... sont des résineux très aromatique. Ces "bois d'aloès" ou "bois d'aigle", ont été utilisés dans des rites maléfiques avec des intentions uniquement égoïstes depuis des siècles et son usage bénéfique n'est pratiquement pas révélé car il exige de la part de l’opérateur un véritable alignement sur le Courant Divin.
Cette plante est déconseillée en manipulation. Pourquoi ?
Ses fumigations ont la réputation de "nourrir" les êtres du bas astral et certains plans dits démoniaques. Ceux-ci, lorsqu'ils sont attirés et repus de l’énergie dégagée par la combustion, ils offrent la chance, l’argent et ils s’éloignent également des lieux.

Dans l' Ancienne Égypte, les "magiciens noirs" l'utilisaient pour s'enrichir et également pour chasser les démons. Mais cet éloignement n’était en aucun cas motivé par une forte vibration divine à laquelle ils auraient obéi en partant. Dans cette optique, lorsque l’énergie pompée était absorbée ils revenaient "à la charge", avec une intensité encore plus grande pour demander leur nourriture favorite. Un cercle vicieux était ainsi créé car on ne pouvait les chasser qu'en alimentant et en faisant cela on décuplait leur pouvoir sur l'officiant noir et les bénéficiaires de ce type de procédé. Il en est toujours ainsi et si je précise ces lignes ici, alors que je répugne à aborder pareil sujet, c'est parce que de nombreuses personnes pensent, en toute innocence, se débarrasser d'entités malveillantes en utilisant l’aloès sans savoir ce qui se passe réellement et sans apporter une véritable solution à leur problème.
Ne pas confondre, cependant, l'usage de l’Aloès en fumigations dans un rite avec la "teinture" de cette même plante qui a d'autres propriétés très positives.

Les plantes, les essences dont les effets sont "néfastes" pour le psychisme, et donc pour n'en tirer que des bénéfices, l'opérateur doit posséder une structure suffisamment purifiée et stable :

- La Jusquiame (noire, Datura, aux fleurs blanches) qui ont la particularité d' être des narcotiques favorisant la perte de conscience, le voyage astral, et stimule les centres psychiques (Chakras).
- Le Lierre, réputée vampire et de nature essentielle Saturnienne. (Ne pas confondre avec la vigne rouge qui est, elle, très bénéfique.)
- Le Narcisse, dont la réputation est d'attirer pour mieux emprisonner ...
- L’œillet : Son parfum et ses effluves ont la réputation d'envoûter et enserre celui/celle qui s’égare à trop le respirer. Magnifique fleur qui a la réputation, dans la croyance dite "populaire" de porter malheur.
L'essence ou la senteur de l’œillet porte une vibration qui draine la passion cruelle et l'illusion malfaisante, source de souffrances et de dessèchement (mort). On dit des œillets qu'ils "portent malheur".
- Le Pavot : idem que la Jusquiame et la Datura Stramoine...
- Le Patchouli: ... Plante très aromatique, "prenante" comme on dit, est très liée à l’Élément Terre.

Les Entités que ses vibrations appellent, si elles apportent la prospérité matérielle et intensifient les désirs sexuels, s'alimentent à l’aura de l'utilisateur et le "vampirisent".
A moyen terme, une atonie et une perte de substance en résultent. Les émanations du Patchouli, que ce soit en fumigations ou en parfum, créent un bloc de densité et d'opacité psychique ; C'est en cela que cette plante s'oppose à tout progrès spirituel.
Il est bon de préciser que ces plantes et leurs essences sont à éviter et qu' il est nécessaire que l' opérateur possède une structure suffisamment solide, pure, stable et aligné en permanence sur le Courant Divin.


Les plantes et les essences les plus bénéfiques qui peuvent être utilisées en toute confiance:
- Le basilic, électromagnétique par excellence permet de nettoyer les Chakras situés au cœur, au plexus (vire les entités accrochées à celui-ci) et apaise les sensations de lourdeurs ou de pression à cet endroit..
- La menthe....
- La lavande... ( à frotter sur les tempes, le front (3ème œil), le ventre et la plante des pieds))
- Le Camélia...(attire les cadeaux luxueux)
- Le matricaire...( possède la faculté de fixer durablement les effets des autres plantes dans l'aura)
- L' oranger..
- La ROSE..
ETC....

Nota:
Chargées par "radionique", les plantes dites bénéfiques ou leurs essences sont très amplifiées dans leurs effets.
Ajoutées, ainsi chargées, à un bain tiède d’Eau Diamant, elles transmettent leurs qualités, nettoient les impuretés de l’’environnement", chargent l’Aura de leurs bienfaits grâce au support dense qu'est l'eau du bain... On peut dire qu'on se lave dans de véritables "tisanes"....
La "radionique" permet, dans sa particularité, de "rendre" et d'amplifier l’énergie vitale aux plantes séchées ou pas...comme à beaucoup d'autres formes d' ailleurs...


Le Jasmin :
Citation :
Le Jasmin Blanc de nos contrées est enrichi par des greffes du "Jasmin aux grandes fleurs", originaire d’Extrême Orient.
Sa fragrance sucrée et entêtante distille lentement sur les Âmes sensibles l'envoûtement d'amour.
Vénusienne et ignée, elle semble brûler les cœurs et son usage essentiel tend à créer le désir et provoquer des liaisons amoureuses.
Impressionnant fortement le psychisme, elle hypnotise d'une certaine façon ceux qui ont déjà quelques dons de voyance et une réceptivité aux mondes invisibles. Ses fumigations ou l'arôme intense de ses fleurs fraîches, favorise la médiumnité... (...)...
(Même source).

La violette est particulière.
Il existe plusieurs orientations, car la violette est de "feu dense"... mais ce Feu peut apporter un équilibre magnétique, en atténuant et en transmutant ainsi l’excès de feu...
- - Un ressenti de violette peut être un indicateur pour un renouveau dans le couple. Un peu comme une invitation de la déesse de l'amour à renouveler les "jeux" pour la durabilité.
- - Un ressenti de violette peut être aussi un "panneau indicateur", comme un doigt pointé sur le phénomène passionnel lorsqu'il est "trop" utilisé, focalisé ou bien un indice qui permet de s'apercevoir où l'on en est dans un moment donné et précis...
Il n'y a pas de pierres particulières qui pourraient correspondre au niveau énergétique, à part peut être la pierre de Lune, le saphir ou l’émeraude, surtout de l'ambre. Mais elle serait plus en accord avec les métaux : bijoux d''argent pour équilibrer dans le "Bas" ou d'or pour équilibrer dans le "Haut" (ou les deux)...

Il y a plusieurs indications dans ce texte qui, je l'espère, pourront répondre à une certaine demande et de manière impersonnelle pour satisfaire d'autres qui auraient pu se poser la question...

Contrairement au Vétiver*, l’émanation de la violette, au parfum doux et si sucré, féminise l'aura en apportant à cette dernière l’élément passif qui lui manquerait.
Ainsi, une femme au rayonnement trop "viril" et que les hommes ont tendance à considérer plus comme "un copain" qu'une amante éventuelle gagnera t’elle à se parfumer de violette.
Toutes les senteurs et les parfums de plantes sont à considérer comme "un élixir d'amour", pour l' "image",.
Ne se parfume t'on pas, avec l'intention toute évidente...? Simplement pour être désirable en plus de mettre ses plus beaux "atours» ?

La violette rentre dans la composition de quelques parfums pour femme, ainsi que la rose, la pêche, l'oranger, l'orchidée, la primevère...

De vibration vénusienne de par son "essence", la violette possède la faculté de provoquer l'amour. Elle l'attise pendant quelques temps mais ne lui donne pas la stabilité. Elle "joue" plus sur le désir sensuel que sur le sentiment et lorsque l'effet touche celui-ci, elle le tourne en passion qu'elle finit par "brûler". Donc, il est aisé de comprendre de ne pas l'utiliser si on désire fonder quelque chose de durable.
C'est pourquoi, dans la composition des parfums, elle est souvent associée avec la Rose (électromagnétique qui équilibre) ou d'autres composants à des dilutions différentes, pour que ce soit un parfum non seulement d'attrait mais aussi durable.
Cependant, en mettre trop souvent finit par entêter le/la porteur (se).
Il est connu des initiés, que la violette associée à la primevère, a des effets remarquables qui peuvent assouvir la passion.
Puisqu'elle amène, avec sa fragrance étourdissante, le rêve et un cortège d'illusions, elle peut être utilisée pour donner pendant un court moment une attraction et un échantillon très éphémère "d'aura brillante".

Comment savoir si une essence peut être bonne ou pas pour soi ? C'est tout simple, quelques gouttes suffisent pour voir si après, elle prend une odeur pharmaceutique ou si elle diffuse encore l'originale senteur pendant quelques heures.
Il est suggéré de faire un usage judicieux de toutes les essences dites de "feu vénusien". Elles agissent sur le centre correspondant à la rate et nous savons tous et toutes que c'est là que "siège" Vénus en nous et la source de "toute ardeur».
La pêche, la violette, la primevère et encore la vanille sont des essences dites qui déclenchent la "passion". C'est bien connu, la passion est un feu de pailles. Ces essences amènent très vite au niveau sensuel et sexuel. Sans amour véritable de départ, ça ne peut que brûler aussi vite que ça a commencé. Lorsque l'amour est l' "outil" principal de la réunion entre deux êtres et des âmes, un peu de violette de temps en temps permet de "relancer la machina" ...

* L’émanation épicée et fraîche du Vétiver, qui est une racine de nature "feu" électrique et à la fois d’essence "martienne" et d'essence terrestre, semble éveiller les ardeurs amoureuses et déclencher l'admiration de la force.
Le vétiver a la particularité d'intensifier l’électricité de l'aura humaine tout en purifiant cette dernière.
De cet apport de Feu, l’Eau (magnétisme) s'accroit, ce qui offre à l'utilisateur le "pouvoir" d'attirer autrui, sur tous les plans (amoureux, relations amicales, sociales)....

PS : Un certain parfum féminin qui porte le nom précieux de Trésor... est composé principalement d'essence de Rose et de Pêche agrémenté d'ambre et d'orchidée. De quoi rendre "fou d'amour" et durablement s'il est chargé par radionique... Lorsqu'il "tourne" sur la personne, et que l'intention de séduction ou de plaire n'est pas juste, il se dégage alors une senteur de gnole...(Ces dernières sont mes constatations personnelles. Ça dérange... en bref. )
Pour info:
- La Vanille est d'essence Vénusienne mais se trouve être un "parfum pour homme" , car c'est un feu purement électrique à vibrations masculines...
Contrairement à l’orchidée qui est un feu purement électrique à vibrations féminines... .
Et pourtant..! La vanille est le pistil d'une orchidée.
- La Rose, l'oranger sont d'essences dites solaires et qui vibrent dans les hauteurs de cette sphère.
- La Pêche, le Primevère, l’Orchidée, la Violette et la Vanille sont d'essences dites vénusiennes et qui vibrent sur les plans denses de cette sphère.
- La Verveine est purement vénusienne mais elle vibre sur les plans les plus hauts de cette sphère. Elle a la particularité, dans son émanation, de favoriser et valoriser en portant au plus haut les sentiments et les idéaux d'amour les plus nobles et les plus purs...

Une parenthèse particulière qui concerne l’essence de Sassafras :
Elle a la particularité d'amplifier temporairement le rayonnement de l'aura et de captiver toute une assemblée, voire même une foule.
Par exemple, un conseil judicieux serait de mettre une ou deux gouttes de sassafras dans le creux de la main et mélanger avec le parfum quotidien. Ça suffit largement pour quelques heures... (Utile pour les gens de spectacles...).


Blessed Be!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
De l’usage des herbes, poudres et encens en magie.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Y a-t-il des plantes ou mauvaises herbes toxiques pour les poules?
» Aegopodium podagraria (Herbes-aux-goutteux)
» les rémèdes d'Eylis - herbes calmantes
» Epices et herbes
» herbes et traditions

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
l'Univers de Gaia :: * La Magie Naturelle * :: Chaudron :: ... Magie...-
Sauter vers: