AccueilPortailCalendrierGalerieFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 la place du cercle dans le chamanisme

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Eloa
Admin
Admin


Nombre de messages : 1230
Age : 33
Localisation : region parisienne
Date d'inscription : 08/08/2007

MessageSujet: la place du cercle dans le chamanisme   Ven 19 Sep - 16:57

bonjour certains savent que je suis également sur le forum consacré aux cercles de femmes, et en cherchant pour ce forum des traces de cercles dans différentes civilisations, je suis tombée sur ce texte parlant de la place du cercle de guérison dans la culture chamanique...
je souhaitais donc le partager avec vous, car je trouve cette approche assez intéressante...


" dans le chamanisme, le cercle est la structure de base de l’organisation du monde, de la pensée, du mouvement. Si les yourtes, les tepee, les cases, les cérémonies se font en cercle, ce n’est pas par une fantaisie de l’esprit, par un dogme rigide ou fermé. Non, c’est par une compréhension profonde de la médecine du cercle.

Le fondement même du chamanisme se trouve dans le cercle parce que le cercle est une représentation de l’univers : la terre est ronde, les planètes sont rondes,...
Notre société actuelle est au contraire basée sur le triangle et la pyramide pour les trois dimensions.

Quand au cercle, de par lui même il engendre un équilibre des forces, une répartition, un partage. Dans le cercle chaque composante à sa particularité propre et la transfère dans le cercle ou elle circule. Autrement dit lorsque l’on forme un cercle de personnes, chacune est unique, voire occupe une fonction. Mais cette situation , n’existe pas au détriment des autres, bien au contraire. Sur un plan chamaniste, le cercle n’est pas une structure fermée, mais une structure « respirante »c ‘est à dire qu’a chaque instant chacun peut entrer ou sortir du cercle selon sa convenance personnelle. De plus le cercle est orienté selon les quatre points cardinaux. Chacun de ces points est une « porte ». Cela signifie que l’in peut entrer dans le cercle par une porte ou par une autre, que l’on peut circuler par les axes des points cardinaux, sortir par une porte, enter par une autre, selon ses choix ou possibilités personnelles. Ceci offre de nombreuses combinaisons que chacun peut articuler selon ses propres besoins.

La position des quatre points cardinaux, donc des quatre directions, découpent le cercle en quatre quadrant. Chacun de ces quadrant donne à un quart du cercle une valeur, une énergie, une qualité particulière donc un type d’expérience particulière.

Si nous inscrivons dans le cercle une existence humaine, celle-ci est découpée en quatre temps : l’enfance, l’âge adulte, l’âge mûr, la vieillesse. Evidemment ce cycle d’incarnation débute par la porte de la naissance et se termine par la porte de la mort. A chacune de ses directions est associée une couleur, un animal enseignant, un esprit gardien, une énergie singulière. Ces éléments sont variables en fonction de la culture du groupe d’humains, de leur cosmogonie, de leur mythologie, de leur milieu de vie. Mais le fondement même est universel. Chaque personne qui est dans le cercle occupe sa propre place, le temps nécessaire à son expérience d’évolution. C’est pourquoi si nous avons un jugement défavorable envers une personne, il est bon se rappeler cette réalité. Autrement dit, face à cela souvenons nous qu’un jour nous avons été comme cela ou qu’un jour nous pourrions être comme cela.

Dans le cercle, les forces se répartissent et s’équilibrent d’elles même et permettent aux forces de la vie de circuler. Si une personne dans le cercle, guérit, elle évolue et permet à d’autres de recevoir la possibilité également de guérir. Le terme guérison ici à le sens de guérison physique ou émotionnelle ou spirituelle, mais dans tous le cas, c’est de la guérison de l’âme qu’il s’agit.

Ceci, explique que depuis des millénaires, les anciens ont matérialisé cette médecine par des cercles de pierres. Que ces pierres soient minuscules ou très grosses, ne change rien à l’affaire. Ce sont des représentations de la médecine du cercle et sont des instruments chamaniques que l’on appelle roues médecines, cercle de sagesse ou autrement. "


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.grimetsortileges.com
dame du lac
Arbre
Arbre


Nombre de messages : 151
Age : 47
Localisation : côte d'azur
Date d'inscription : 05/03/2009

MessageSujet: Re: la place du cercle dans le chamanisme   Lun 1 Juin - 12:03

c'est le principe même de l'ouroboros...
tout est cercle, nous naissons vivons et mourrons pour re naître à nouveau...
c'est le plus beau des symboles pour moi...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
la place du cercle dans le chamanisme
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» mis en place des oeuf dans couveuse
» La place du chien dans la société
» "Attends" "Pas bouger" "A ta place" "Dans ton panier"... Suis un peu perdue !!
» Fente sur une jupe en demi- cercle
» Attribution des places, places spéciale dans l'avion & Mileage

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
l'Univers de Gaia :: * La Magie Naturelle * :: Pratiques Antiques & Modernes :: ...chamanisme...-
Sauter vers: