AccueilPortailCalendrierGalerieFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Le Ragnarök

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Heimdallson
Arbre
Arbre


Nombre de messages : 110
Age : 28
Localisation : Ici, là...rêvant...
Date d'inscription : 09/01/2009

MessageSujet: Le Ragnarök   Dim 11 Jan - 1:57

Aprés avoir conter le mythe de la création selon la tradition du Nord de l'Europe ancienne, je vais parler du Ragnarök, décrit par Wagner dans son célébre opéra par "Le Crépuscule des Dieux", il est préférable et plus juste de traduire le terme Ragnarök par le sens litterale "consommation du destin des puissances" (le Destin étant selon certains spécialistes du monde nordique la puissance divine la plus importante, le fondement même du monde, le Destin dictant aux Dieux et Déesses).

Le Ragnarök est précédé par trois années où l'hiver est continuel, extremement froid, alors que les Hommes se battent entre eux, les frères contre les cousins, plus aucun honneur, des guerres terribles.
Alors que viens l'heure de la fin, Heimdall, gardien du pont Bifrost qui relie Midgard (la terre du milieu) à l'Asguard (la terre des Ases), soufflera dans son cor, indiquant l'arrivé des forces du désordre et de la disolution de toutes choses, Loki en tête, accompagné de Surt le géant de feu, des géants de toutes races, et des morts du royaume de Hel (déesse de la mort)
Au cours du dernier combat entre Dieux et Géants, Odin mourrera en premier, dévoré par le loup géant Fenrir, qui dévore par la suite le Soleil et la Lune (Odin sera vengé par son fils Vidar, qui tuera Fenrir), Thor combattera contre le serpent Jormugand, le terrasera, mais, empoisonner par le souffle venimeux de son ennemi, le gardien de Midgard s'écroulera mort aprés neuf pas. Le Dieu Vane de la fertilité Frey mourrera sous les coups de Surt, celui même qui brûlera les neuf mondes de ses flammes. Loki le Dieu malin et Heimdall combatterons l'un contre l'autre, chacun portant le coup fatal à son adversaire.
A la fin du Ragnarök, la plupart des Dieux et Déesse sont morts, et les mondes sont détruits, en ruine...mais dans cette destruction nait le renouveau, un couple d'humain ayant réussi à survire en s'étant cacher dans le tronc de l'Arbre de Vie Yggdrasill, rester intact des flammes de Surt. Car c'est de se renouveau que les Dieux et Déesse reviendront, car la vie est un cycle aprés tout.

Et pour vous raconter le Ragnarök, je vais citer l'Edda de Snorri Sturluson, écrivain islandais de la fin du XIIeme, debut XIIIeme siécle, qui est le principal auteur de sagas, certes deux siécles aprés la christianisation du monde nordique, mais nous apporte énormement de renseignements sur les mythes nordiques, et je ne peux que vous le conseiller.

Dans ma citation, Snorri Sturluson cite lui même une autre saga, la Volupsa, beaucoup plus ancien :

Heimdall souffle haut
Dans le cor élevé.
Odin va consulter
La tête de Mimir,
Le frêne Yggdrasil
Frémit de toute sa hauteur.
il gémit, le vieil arbre.
Le géant c'est libéré.

Qu'en est-il des Ases?
Qu'en est-il des Elfes?
Tout le monde des géants gronde,
Les Ases tiennent conseils.
Les nains gémissent
Devant les portes de pierres,
Eux, les familiers des falaises.
En savez-vous d'avantage, vraiment?

De l'est arrive Hrym
Brandissant le bouclier,
Le monstre immense se met
Dans une fureur de géant;
Le serpent fouette les flots,
L'aigle va glatir,
Nidfol déchirera les cadavres,
Naglfar se détache.

De l'est vogue le bateau,
Sur la mer vont venir
Les hommes de Muspell,
et Loki le gouverne.
Surgira l'engeance
Des géants avec le loup.
Les fréres de Byleist
Avec eux fera route.

Du sud s'avance Surt,
Le feu flambant à la main.
De l'épée jaillit
Le soleil des dieux des occis.
Les falaises s'éffondrent,
Les femmes-trolls trébuchent.
Sur le sentier de Hel s'avancent les guerriers
Tandis que le ciel se déchire.

Alors vient à Hlin
Une seconde douleur
Quand Odin se met
En marche contre le loup.
Mais le meurtrier de Beli,
L'étincelant, va combattre Surt.
Alors va périr
Le plaisir de Frigg

Arrive le fils d'Odin
Pour combattre le loup,
Vidar se met en route
Contre la bête féroce.
De la main, il enfonce
L'épée dans le coeur
Du fils de Hvedrung.
Alors est vengé le pére.

Arrive le célébre
Le fils de Hlodyn,
Voué à la mort
Par l'infâme serpent.
Tous les hommes délaisseront
Leur demeure terrestre
Quand avec fureur frappera
Le défenseur de Midgard.

Le soleil s'obscurcira,
La terre sombrera dans la mer,
les étoiles resplandissantes
Disparaîtront du ciel.
La fumée tourbillonnera,
Le feu rugira,
Les hautes flammes
Danseront jusqu'au ciel.


Si vous avez des questions sur cet article, n'hésitez pas à les poser, je serais heureux d'y répondre et de vous aider à mieux comprendre les mythes nordiques.


Dernière édition par Heimdallson le Dim 11 Jan - 21:46, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Irys
Militant ecolo confirmé
Militant ecolo confirmé


Nombre de messages : 365
Date d'inscription : 11/04/2008

MessageSujet: Re: Le Ragnarök   Dim 11 Jan - 19:08

Quelle épopée!on croirait encore sentir le souffle des géants....sanglant,mais vraiment grandiose aussi....
merci pour cet article!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Le Ragnarök
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
l'Univers de Gaia :: * La Magie Naturelle * :: Pratiques Antiques & Modernes :: ...Asatru...-
Sauter vers: