AccueilPortailCalendrierGalerieFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 la sauge

Aller en bas 
AuteurMessage
eleo
Ecolo-débutant
Ecolo-débutant
avatar

Nombre de messages : 5
Date d'inscription : 10/11/2008

MessageSujet: la sauge   Jeu 12 Fév - 23:06

« Voici l’herbe sacrée, la panacée, celle dont le parfum puissant, balsamique et rude à la fois, annonce des vertus sans pareille » (Pierre Lieutaghi – le Livre des bonnes herbes)

La sauge est un genre de plantes qui comprend plus de 900 espèces.
Certaines espèces ont des vertus médicinales reconnues depuis l’antiquité (d’où le nom latin du genre : salvia qui vient de salvare = sauver ou guérir en latin)
Je vais vous présenter plus précisément la sauge officinale et nous parlerons un peu aussi de la sauge sclarée.

Sauge officinale :

Caractéristiques biologiques
Probablement originaire d’Asie occidentale, elle est aujourd’hui répandue en Europe méditerranéenne. Ses feuilles et sommités fleuries se récoltent au commencement de la floraison, de mai à juillet en fonction de l’altitude. Elles doivent ensuite être séchées et se conservent assez longtemps dans des boîtes ou pots bien fermés

Histoire et mythologie
La sauge officinale est / était aussi appelée Grande Sauge, Herbe Sacrée ou encore Thé d’Europe.
Les botanistes et médecins de la Grèce ancienne (théophraste, Dioscoride, Hippocrate…) ont très tôt découvert et estimé les vertus thérapeutiques de la sauge. Dans l’antiquité, elle était associée à la longévité et à la bonne mémoire. Les Romains l’appelaient « plante sacrée » et la recommandaient comme antidote, même contre les morsures de serpent.
Durant tout le Moyen-Âge, la sauge fut très largement utilisée contre le choléra, les fortes fièvres et l’épilepsie.
Propriétés médicinales
Sources : Le Livre des Bonnes Herbes de Pierre Lieutaghi et le Vidal de la Phytothérapie
Un adage du Moyen-Âge disait :
« Cur morietur homo cui salvia crescit in horto ? »
« Pourquoi meurt-il, l’homme dans le jardin duquel croît la sauge ? »



La sauge officinale a de nombreuses propriétés :
Usage interne :
La sauge a des vertus stimulantes et antispasmodiques. On l’utilise dans le cas de troubles nerveux comme des vertiges, des étourdissements (ne : attention, il faut donc évidemment être sûr que ces vertiges et étourdissements sont bien d’origine nerveuse…), états dépressifs, neurasthénie.
- Infusion de 5 à 8 g pour 1L d’eau, 3 tasses par jour ou 1 au moment des troubles)
C’est aussi un remède à essayer dans le cas de spasmes respiratoires (en association avec d’autres plantes), l’infusion de sauge soulage les asthmatiques.
C’est un stimulant à conseiller aux surmenés et aux convalescents (ne : donc c’est une plante qui a à la fois des propriétés calmantes et revigorantes, qui s’adapte au dysfonctionnement de l’organisme… Un peu comme l’aubépine qui est recommandée pour le cœur, que celui-ci aie besoin d’être stimulé ou au contraire « calmé »… Je ne sais pas comment on appelle techniquement ce type de propriété, c’est intéressant à rechercher.) (fortifiant, donc à conseiller en cas de rhumes, grippes, maux de gorge, « coups de froid » en tous genres…)
On peut utiliser du vin de sauge notamment pour stimuler la digestion :
- Faire infuser pendant 1 semaine 40g de feuilles de sauge dans 1L de porto ou de bon vin liquoreux. Passer… Consommer 1 à 3 cuillerées à soupe après chaque repas (perso, je m’en tiens à l’infusion  )
La sauge est conseillée depuis des siècles pour lutter contre la diarrhée
 Consommer des infusions en doses faibles et rapprochées.
Cette infusion peut aussi entraver les vomissements spasmodiques.
On reconnaît à la sauge une réelle efficacité pour régulariser le flux menstruel, en calmer les réactions douloureuses et combattre les troubles que provoque la ménopause. La sauge faciliterait aussi la conception. Toutes ces propriétés de la sauge sont aujourd’hui confirmées par la médecine moderne, qui explique notamment les propriétés « féminines » de la sauge par la présence d’une substance à effet oestrogénique.
Enfin la sauge a aussi des propriétés antisudorales et fébrifuges.

Usage externe :
La sauge a des vertus cicatrisantes et aseptisantes. Très utile pour le traitement des aphtes, et pour soulager les gencives irritées.
La poudre de feuilles sèches constitue un excellent dentifrice (on peut la mélanger à de l’argile et à de la poudre de thym).
La teinture de sauge donne de bons résultats en tant que soin du cuir chevelu.
Les propriétés antispasmodiques de la sauge sont validées par la médecine moderne, ainsi que les propriétés bactéricides et antifongiques de son HE. Idem pour l’activité oestrogénique de la sauge, reconnue mais encore mal expliquée…

Précautions d’emploi
(Vidal Phyto) :
« Alors que, sans en prolonger l’utilisation, les feuilles ne présentent pas de danger particulier, l’usage interne de l’huile essentielle de sauge officinale est proscrit en raison de sa teneur élevée en cétones neurotoxiques, notamment chez les enfants, les femmes enceintes et en cas de cancer du sein. En revanche, l’HE de sauge sclarée semble à ce jour dépourvue de toxicité mais ne possède pas les effets liés à l’activité des cétones. »
Comme je me demandais ce qu’étaient ces fameux cétones… Voici la définition wikipédia : « Une cétone est un composé organique, faisant partie de la famille des composés carbonylés, dont l'un des carbones porte un groupement carbonyle. » => tout de suite beaucoup plus clair !! 

Autres usages
La sauge peut être utilisée en cuisine, parfumant les viandes, poissons, légumineuses, etc…

Sauge sclarée :
La sauge sclarée s’emploie comme la sauge officinale. Certains praticiens la déclarent moins active, d’autres la disent préférable…
Elle ne contient pas de substance toxique, il vaut donc mieux la préférer à la sauge officinale en cas de traitement de longue durée…
Son arôme est plus puissant que celui de la sauge officinale, rendant son utilisation en cuisine plus délicate.


Mes principales sources (principales car j'ai aussi feuilleté d'autres bouquins de phytothérapie / propriétés des plantes...): Phytothérapie (Vidal) et le livre des bonnes herbes de Pierre Lieutaghi
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Irys
Militant ecolo confirmé
Militant ecolo confirmé
avatar

Nombre de messages : 365
Date d'inscription : 11/04/2008

MessageSujet: Re: la sauge   Lun 16 Fév - 3:42

Merci Eleo pour la présentation de cette plante décidément parmi les incontournable!
Kaliris
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dagmara
Plante verte
Plante verte
avatar

Nombre de messages : 37
Age : 40
Date d'inscription : 05/12/2008

MessageSujet: Re: la sauge   Lun 16 Fév - 10:04

Merci Eleo. La sauge est une de mes plantes préférées.
Parfois un ami me demande de brûler une feuille de sauge, le même soir que ses réunions à lui pour communier et canaliser notre pensée-énergie sur quelqu'un qui en a besoin.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: la sauge   

Revenir en haut Aller en bas
 
la sauge
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» sauge horminum
» Prélèvement romarin et identification sauge ?
» Je fleuris très longtemps ! / sauge ???
» Sauge, Salvia officinalis
» sauge farineuse

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
l'Univers de Gaia :: * La Magie Naturelle * :: Chaudron :: *l'Herbier* :: S...-
Sauter vers: