AccueilPortailCalendrierGalerieFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 La Mésopotamie 2

Aller en bas 
AuteurMessage
dame du lac
Arbre
Arbre
avatar

Nombre de messages : 151
Age : 49
Localisation : côte d'azur
Date d'inscription : 05/03/2009

MessageSujet: La Mésopotamie 2   Mar 9 Juin - 13:13

u]TIAMAT / APSOU[/u]

Tiamat est la mer, la nature primordiale et indifférenciée qui possède en elle toute la force et la puissance de ce qui est sauvage.
Elle a pour époux Apsou, toutes les eaux douces sur laquelle repose le monde (ils voyaient le monde comme un disque posé sur l’Apsou)
Ils engendrent tous les dieux.
Après le meurtre d’Apsou, Tiamat se fâche : elle crée des dragons féroces et les rend comme des dieux. Marduk est choisi comme champion pour la combattre. Armé des 4 vents mauvais, il s’avance pour le combat. Il lance les vents au moment ou Tiamat ouvre la bouche et le vent s’engouffre dans son ventre qu’il tend comme une outre. Marduk lui décoche alors une flèche qui lui ouvre le ventre et lui transperce le cœur.
Marduk prend son cadavre et le fend en deux : d’une moitié il fait la voûte céleste, de l’autre la terre ferme.


ANU

Dieu du ciel, de la végétation ainsi que de la pluie ; il était le père de tous les dieux. Il habitait un royaume dans les cieux ; on disait de lui qu'il avait le pouvoir de juger tous les criminels. Il était notamment le père d'Enlil et d'Enki.
Bien qu'initialement considéré comme le seigneur des dieux, il fut progressivement supplanté par Enlil puis Marduk, jusqu'à être relégué à un simple rôle de métaphore pour désigner les cieux. On attribue souvent cette chute au déclin de la ville d'Uruk, le lieu de son culte principal.
Très rarement représenté dans l'art, ses attributs restent obscurs ; la tiare pourrait le représenter de manière symbolique


ENLIL / NINLIL

Il est en effet au départ le dieu du vent du printemps, période de retour de la végétation dans les campagnes. Enlil peut également avoir un caractère violent et redoutable, comme la tornade. Son nombre est 50, ses symboles sont la tiare à cornes et les tablettes de la destinée. Une partie de la voûte céleste lui était attribuée, la « Voie d'Enlil », qui forme une bande qui s'étend sur une partie du ciel nocturne.
Enlil est présenté soit comme le frère cadet, soit plus souvent comme le fils d'Anu. Il est le frère d'Enki. Sa parèdre est Ninlil/Mullissu, et on leur attribue de nombreux enfants : Nanna/Sîn, Ishkur/Adad, Nergal, Ninourta, Urash pour les plus importants Enlil est présenté soit comme le frère cadet, soit plus souvent comme le fils d'Anu. Il est le frère d'Enki. Sa parèdre est Ninlil/Mullissu, et on leur attribue de nombreux enfants : Nanna/Sîn, Ishkur/Adad, Nergal, Ninourta, Urash pour les plus importants.
Il perd cependant sa position de roi des dieux quand Marduk, dieu de Babylone, prend sa place dans Enouma Elish (l'Épopée de la Création), rédigée vers le XIIe siècle av. J.-C., dans laquelle celui-ci est proclamé "Enlil des dieux". En Assyrie, c'est le dieu national Assur qui se substitue à Enlil. On garde cependant le souvenir du prestige passé de ce dieu, puisque la souveraineté divine s'exprime parfois par un substantif formé sur son nom, enlilūtu.


EA / DAMKINA

Ea est une ancienne divinité suméro-babylonnienne des eaux douces.
Il est le fils d'Anu et de Kisar. Son épouse est la déesse mère Damkina, avec qui il est le père de Marduk.
Ea sait tout et est souvent vu comme étant la source et le maître de la sagesse, de la musique et des sciences médicales. Il est l'un des créateurs de l'humanité, (quand les dieux mineurs (Igigi) se révoltent (ce sont eux qui travaillent pour les grands dieux), Enlil demande leur mise à mort. Ea propose à la place de créer l’humanité), devant qui il est habituellement bien disposé à être leur instructeur, leur enseignant les arts et les sciences. C'est Ea qui découvrit l'intention de Tiamat de tuer sa progéniture, et qui mit en œuvre la mort de son époux Apsou.
Ea, apprécié des hommes, a aussi révélé le dessein d'Enlil de détruire l'humanité par un immense déluge sur Uta-napishtim (ou "Utnapishtim"), la version babylonienne de Noé. Ea était l'un des premiers dieux de l'ancien panthéon mésopotamien et formait avec Anu et Enlil un important et puissant trio de dieux.


ENKI / NINHURSAG

Enki est un dieu de la mythologie sumérienne, associé à l'eau douce, à la sagesse et aux inventions techniques Il deviendra Éa dans la mythologie assyro-babylonienne.
Troisième dieu de la triade mésopotamienne, il y représente l'intelligence et la sagesse. Il est parfois décrit comme un dieu rusé, malin ou même fourbe.
Il est le gardien des me, pouvoirs sacrés associés à la sagesse. Possédant des capacités en magie, il est considéré comme le patron des exorcistes
Enki est le seigneur de l'Apsou, l'océan inférieur, d'où les rivières, les fleuves et les lacs tirent leur eau. Il y vivait avant la création de l'homme, et y puise pour guider le cours des grands fleuves et des canaux d'irrigations.
Frère d'Enlil, il est tout d'abord marié à Ninhursag, dont il a une fille, Ninsar. Puis, il conçoit avec celle-ci Ninkurra. Enfin, cette dernière donne également naissance à Utu. Son mari étant volage, Ninhursag, particulièrement jalouse, déclenche des sècheresses à chaque incartade de son époux.


[
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
La Mésopotamie 2
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» satyrica signa, PAR CESAR

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
l'Univers de Gaia :: * La Magie Naturelle * :: Pratiques Antiques & Modernes :: ...Cultes Mésopotamiens...-
Sauter vers: